• Espace exposant

  • Badge visiteur

  • Liste des exposants

  • Industrie infos

  • Trophées

  • Facebook

  • Twitter

Retour à la liste

Bruno Bonnell : « 100 % des gens formés en robotique trouveront du travail »

Prospective. A la tête depuis 2007 de la société Robopolis et du syndicat Syrobo, l’ex-PDG d’Atari (Infogrames) est le chef de projet de la filière robotique en France.

 

Selon vous, on n’échappera pas à la « robolution »…

C’est la prochaine étape de l’évolution numérique, qui a commencé en 1980 avec les microprocesseurs et s’est poursuivie avec Internet en 2000. La robotique, c’est l’intelligence dont vont se doter les objets de notre quotidien. Non, on n’échappera pas à la robolution, car elle est déjà en route. Robotique industrielle, robotique d’exploration, robotique domestique… Les robots s’infiltrent dans toutes les facettes de notre société.

 

Quels robots vous paraissent les plus révolutionnaires ?

Ceux qui font du transport automatique, comme la Google Car ou la Navia d’Induct. Il y a aussi les robots d’assistance aux opérations chirurgicales. Medtech, à Montpellier, en est l’un des leaders mondiaux.

 

La culture robot semble avoir du mal à percer en France, face à l’Allemagne ou l’Italie. Et l’Europe est à la traîne de l’Asie et des Etats-Unis…

On est complexés inutilement parce qu’on est parmi les meilleurs du monde en recherche. Mais on a un tissu industriel qui s’est un peu délité. Il faut juste qu’on passe du stade R & D au stade industrialisation.

 

 

Source : Le Progrès

 

En savoir plus : cliquez ici