• Espace exposant

  • Badge visiteur

  • Liste des exposants

  • Industrie infos

  • Trophées

  • Facebook

  • Twitter

Retour à la liste

Airbus lance une version régionale de l'A330

 

 

Par Yann Cochennec

 

Airbus vient de lancer une version allégée et régionale de son biréacteur A330-300. L’annonce a été faite par Fabrice Brégier, président d’Airbus, à l’occasion du salon Aviation Expo China qui a ouvert ses portes aujourd’hui. La distance franchissable est réduite de moitié, à 3 000 miles nautiques, par rapport à celle de l’actuel A330-300. Avec moins de carburant à emporter, la version régionale pourra ainsi porter sa capacité à 400 passagers.

 

L’avion, dont l’entrée en service est prévue pour fin 2015, bénéficiera des derniers développements avioniques de l’A350XWB (systèmes de navigation, head-up display), d’une connectivité wifi large bande, de siéges ultra légers d’une largeur de 18 pouces, des systèmes de divertissement en vol permettant l’utilisation d’écrans TV haute définition, et d’un éclairage d’ambiance à technologie LED offrant une gamme complète de couleurs. Au total, l’avionneur affirme offrir un gain de 15 % en coût total d’exploitation de l’avion à ses clients.

 

En lançant cette version régionale, Airbus peut ainsi prolonger “la vie commerciale” de son A330-300 tout en occupant un segment de marché sur lequel Boeing est absent. Le constructeur européen vise avant tout les marchés émergents, Chine et Asie-Pacifique en tête, là où la croissance du trafic est forte et où les aéroports sont engorges.

 

Cette offensive s’adresse aussi à Boeing. La capacité actuelle de l’A330-300 est de 295 passagers dans un aménagement trois classes. Déjà, lors du dernier Salon du Bourget, le constructeur européen avait laissé entendre qu’il travaillait à des versions régionales de ses A330 et A350. Car la menace que représente le Boeing 787-10 est prise au sérieux à Toulouse. Cette dernière version du 787, capable de transporter 300 à 330 passagers sur 13 000 km maximum, répond en effet au besoin d’un grand nombre d’exploitants.

 

Signe qui ne trompe pas : le 787-10 s’apprête à franchir le cap des 100 ventes fermes à la fin de cette année, une fois que IAG/British Airways aura transformé en commandes fermes son intention de prendre 12 exemplaires. Le 787-10 compte déjà des loueurs (Gecas, ALC) et des compagnies de référence comme United Airlines et Singapore Airlines. D’autres ont manifesté de l’intérêt comme Air France/KLM. Sauf que le 787-10 cible l’actuel A330-300.

 

AIR & COSMOS
Le 25/09/2013